Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2015

Femme de lettres, Homme de luxe

Pardon à tous ceux qui me visitent pour ce long laps de temps sans nouvelles… Il y a eu les évènements du 13 novembre, terrassants, puis de nombreux ateliers à préparer puis à dispenser… Tout cela m'a tenue loin de mon blog.

Je réapparais avec une bonne nouvelle, arrivée comme un cadeau de Noël avant l'heure : ma première critique dans la presse nationale pour La Bonne Distance  !

la bonne distance,eve chambrot,michel houellebecq,homme deluxe

Elle figure dans le dernier numéro du magazine Homme Deluxe (n° 43 - décembre 2015), paru sous cette très belle couverture :

HOMME-LUXE.jpg

On peut y lire, à ma plus grande joie : "… mais c'est la jolie plume de l'auteure, Ève Chambrot, qui insuffle un charme aérien à cet étrange opuscule."

DSCN2085.JPG

Voir ici l'article dans la page 8 complète de Homme Deluxe.

21/10/2015

Houellebecq, ici, là, ailleurs et en vrac

Houellebecq est partout en ce moment, du moins en ce qui me concerne. Une belle période.

DUETTO-MH-COUV.jpg

Le 1er octobre dernier, sortie de mon DUETTO Michel Houellebecq aux Editions Nouvelles Lectures (voir billet précédent). Suite à cela, un grand article sur le site du Figaro - intitulé "La déclaration d'une fan amoureuse" - et un petit article dans le Figaro littéraire. La joie, la fierté.

houellebecq,michel jouellebecq,labonne distance,duetto michel houellebecq

 

Le 15 octobre, sortie de la 2ème édition de La Bonne Distance, augmentée d'une préface réalisée par un jeune chercheur de l'université de Lausanne, que je remercie ici pour ses beaux mots sur les miens : un grand merci à Samuel Estier ! Joie, fierté encore.

Couv-BD-2015.JPG

Et puis trouvé sur le net, "Houellebecq au milieu des gouffres humains", un blog passionnant entièrement consacré à Houellebecq, avec des photos, des analyses, des articles méconnus dénichés avec obstination : une mine d'or pour tous les amateurs de MH. Bonheur.

 

Enfin, pour élargir le cadre, sortie mardi dernier de Submissionla traduction anglaise de  Soumission. A cette occasion la presse américaine pense que le roman a été mal compris en France : « L’histoire est clairement une farce, les personnages principaux sont bêtes et sans scrupules, le livre déborde d’ironie. Je pense que les lecteurs qui vont prendre ça comme un appel aux armes en ont une lecture biaisée. Et on ne peut pas commencer à s’inquiéter de ses lecteurs, ou c’est la fin de la littérature »., déclare le directeur de Paris Review. Lire l'article de Télérama à ce sujet.

A noter également la sortie de Alistuminen, la traduction de Soumission en finnois :

houellebecq,michel jouellebecq,labonne distance,duetto michel houellebecq

Une belle rentrée avec vous, Monsieur Houellebecq.

 

13/09/2015

Une collection à commencer de suite

Manque de place, ou défaut d'obstination, je n'ai pas l'âme d'une collectionneuse. La seule collection que je réalise avec acharnement est celle des Folio Plus Classiques : 240 petits ouvrages indispensables, destinés au départ aux lycéens mais qui réjouissent à tout âge les amoureux de la littérature.

La collection met en regard un tableau et un auteur ou un mouvement littéraire. Par exemple, "Ecrire Madame Bovary", un texte passionnant sur la génèse du livre, mis en écho avec "L'Amazone", oeuvre sombre de Gustave Courbet.

BOV.jpg

Jamais de jargon dans ces ouvrages, mais des textes concis, des analyses éclairantes, des extraits de l'oeuvre, une ouverture la replaçant dans son contexte, un dossier sur le tableau faisant écho, et parfois même quelques fac-similés de pages manuscrites. Le livre refermé, on se sent plus intelligent, c'est précieux.

Je pourrais vous parler aussi de "Lambeaux" de Charles Juliet,

LAM.jpg

ou des "Fleurs du mal" de Baudelaire,

BAUD.jpg

mais j'ai choisi de terminer avec un must : "Nouvelles formes du récit". Ne vous fiez pas au titre un peu sévère, car c'est un véritable menu-dégustation de la littérature contemporaine, proposant un passage en revue thématique d'auteurs, de Philippe Claudel à Jean Echenoz, en passant par Annie Ernaux et Charles Juliet, avec pour chacun une courte biographie et des extraits de romans. Vous lisez les extraits, vous faites votre choix, et vous courez acheter le livre en question. Une petite bible indispensable pour découvrir des pistes de lectures nouvelles !

NOUV2.jpg

23/12/2014

Attendre jusqu'au 7 janvier

Houellebecq n'avait rien écrit depuis "La Carte et le territoire", qui avait eu le prix Goncourt en 2010. Voilà déjà une bonne raison pour attendre avec impatience la sortie de "Soumission" le 7 janvier prochain. 

soumission.jpg

 Le roman n'est pas encore en librairie qu'il fait déjà polémique puisque le sujet a fuité : le livre parle de l'islam, Houellebecq mettant en scène une future élection présidentielle où le parti imaginaire de la Fraternité musulmane l'emporterait au 2ème tour. Les journalistes, enfin certains journalistes, et les internautes, enfin certains internautes, adorant se ruer sur Houellebecq pour polémiquer sans fin, les commentaires les plus inutiles circulent déjà.

Il est donc urgent de lire l'excellent article de Nathalie Crom dans Télérama qui donne trois bonnes raisons de lire "Soumission". La première est que ce n'est pas "le brûlot anti-islam que commentent et éreintent, sans l'avoir lu, de nombreux internautes". La seconde, c'est que Houellebecq, qu'on l'aime ou non, est un observateur impitoyable de la société occidentale, de "ses inquiétudes et ses impasses" et dont il devine, pressent, imagine avec acuité les devenirs possibles. Enfin, Houellebecq est en France l'un des écrivains majeurs contemporains et, selon Emmanuel Carrère, "il occupe la place laissée vacante par Sartre".

Lire l'article de Télérama

Beaucoup de gens détestent Houellebecq sans jamais l'avoir lu, à cause de son allure de pauvre type lessivé et de son image de provocateur compulsif. C'est ainsi que l'on passe à côté de son intelligence rare et de sa grande culture. Des lecteurs de "La Bonne distance", qui n'aimaient guère Houellebecq au départ, sont venus me voir pour me dire que le livre avait changé leur vision du personnage et leur avait donné envie de se plonger dans son oeuvre, au moins pour se faire une idée personnelle. Ces retours me réjouissent ! En conclusion, si vous n'aimez pas Houellebecq et redoutez de lire "Soumission" tout en vous désolant du risque de passer à côté d'un auteur majeur, alors lisez  "La Bonne distance" avant et laissez-vous contaminer !

CouvLaBonneDistance-300x300_1.jpg

 

30/07/2014

Un très bel article !

Un grand merci à Lysiane Ganousse qui a écrit un excellent article sur La Bonne Distance, paru le mardi 29 juillet dans l'Est Républicain !

chambrot,la bonne distance,roman épistolaire

C'est très agréable et très encourageant d'échanger avec une journaliste qui apprécie votre travail et pose des questions sortant des sentiers battus. 

chambrot,la bonne distance,roman épistolaire

Au final une heure trente de discussion et un très bon article, qui je l'espère fera partager à un grand nombre de lecteurs mon enthousiasme pour les mots, la littérature en général et un certain M. Houellebecq en particulier  !

 

>>> Pour lire l'article : Cher Monsieur HOUELLEBECQ.pdf

 

>>> Pour les fans de MH, un bon article dans Vanity Fair