Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2015

Bilan normand

Il y a dix jours exactement, j'étais au Salon du Livre de Paris pour présenter mon deuxième roman, La Bonne DistanceUn grand merci à mon éditeur et à son équipe, qui se sont démenés pendant quatre jours pour exister dans cette immense foire du livre. 

régis jauffret,bravo,salon du livre de paris,2015,eve chambrot,la bonne distance

C'était la première fois que je me rendais dans ce temple de la consommation littéraire : impressionnant. A 15h00, au dehors, une queue de cinquante mètres de long au moins : il y a encore des lecteurs. Je n'épiloguerai pas sur le fait qu'aucun ne s'est arrêté devant moi… Jean Birbaum en parle ici très bien et cela m'évite de me plaindre : nous étions nombreux à ne pas être mieux lotis.

régis jauffret,bravo,salon du livre de paris,2015,eve chambrot,la bonne distance

En revanche, une belle rencontre avec Régis Jauffret qui dédicaçait son dernier ouvrage Bravo (Seuil). J'ai eu le plaisir de parler avec lui quelques minutes, délicieuses et inoubliables.

bravo.jpg

Je n'ai pas encore lu Bravo et j'en parlerai ici dès que cela sera fait. En attendant, je ne peux que vous conseiller de jeter un oeil sur cet auteur si vous ne le connaissez pas encore : un style magnifique, au service de névroses diverses, particulièrement décapantes : hantise de la mort et du vieillissement notamment. Son meilleur roman à mon avis : Claustria dont j'ai déjà parlé dans une note plus ancienne. Un texte oppressant dont il avoue lui-même avoir eu beaucoup de mal à émerger.

Quelques lignes que Régis Jauffret nous offre en préface à Bravo : "Avec l'enthousiasme des désespérés, je continuerai à écrire tant qu'il me restera des mots. J'en ai des silos remplis jusqu'à la gueule et je ne me rendrai pas avant des les avoir dégoupillés jusqu'au dernier".

C'est ce que je vous souhaite, Monsieur Jauffret, ainsi qu'à vos lecteurs, n'en déplaise à Aymeric Caron, tentant samedi dans On n'est pas couchés, de démontrer la supposée faiblesse de votre style en comptant le nombre d'occurences du mot "comme" dans votre texte. Pitoyable façon de parler littérature avec l'un des plus puissants auteurs français contemporains…

09/03/2015

A moi le Salon du Livre de Paris !

Un grand merci aux éditions Envolume, qui emmènent avec elles La Bonne Distance au Salon du livre de Paris

J'y serai le samedi 21 mars, de 14h à 16h, pour présenter mon livre et faire, je l'espère, quelques dédicaces. Le reste du temps, je me baladerai dans les allées pour dépenser tout l'argent qui me reste en provisions de livres pour l'année…

CouvLaBonneDistance-300x300_1.jpg

Vous me trouverez au Stand C79, tout au fond à gauche, à proximité de la Scène des auteurs. Venez nombreux me soutenir, me dire quelques mots, débattre sur Michel Houellebecq si ça vous tente… A bientôt !

02/12/2014

Décembre à paillettes

Le mois de décembre commence avec une luminosité minimale, il fait à peine jour et le crépuscule s'installe dès 15 heures. Pourtant, ça brille pour moi, et je ne parle pas des décorations de Noël.

Samedi prochain, le 6 décembre, je suis invitée à participer à la 67ème Journée des Dédicaces organisée par Sciences Po Paris. Les places y sont chères et je ne sais pas à quelle bonne fée je dois ce miracle, mais j'y serai ! Avec pour compagnons d'un après-midi Eric Reinhardt, Frédéric Beigbeder et David Foenkinos…

67journee.jpg

Page FB de la journée ici.

13h à 17h30 - 27 rue Saint-Guillaume Paris 6ème -  Entrée libre

 

Après une courte nuit de sommeil, je filerai à Lunéville le dimanche matin, pour participer à la 8ème édition de Lunélivre

lunelivre.jpg

Page FB de la manifestation ici.

10h à 18h - Salon des Halles à Lunéville (54) - Entrée libre

 

Amis parisiens, lunévillois, ou voyageurs de passage, je vous attends !

20/10/2014

Mardi 21 octobre : c'est radio !

J'aurai le plaisir d'être interviewée demain mardi 21 octobre par Pauline Creusat, dans son émission "Contrechamp" à 9h30 sur Radio Caraïbes Nancy (90,7).

http://www.rcn-radio.org

J'ai rencontré Pauline début octobre, au cours d'un long et très agréable entretien, qui sera bientôt transformé en article sur son blog : https://legrandshivarit.wordpress.com/

Cinq mois après la sortie de La Bonne Distance, je continue à me démener pour faire découvrir ce roman à des lecteurs potentiels, et j'en profite pour remercier ici tous ceux qui me soutiennent : la librairie Didier à Nancy, la librairie Lambert à Neufchâteau, la librairie Quantin à Lunéville, la Maison de la presse à Sarrebourg, Lysiane Ganousse, Pauline Creusat, mon éditeur et bien sûr les lecteurs et lectrices, présents et futurs…

CouvLaBonneDistance-300x300_1.jpg

>>> Prochains salons et séances de dédicaces :

Dimanche 26 octobre : Salon du livre de Saint-Max (54)

Samedi 15 novembre : Maison de la presse à Sarrebourg (57)

Samedi 29 novembre : Librairie Lambert à Neufchâteau (88)

Dimanche 7 décembre : Salon du livre de Lunéville (54)

Dimanche 14 décembre : Autour du Livre à Seichamps (54)

15/09/2014

Trois jours de folie au Livre sur la place 2014 !

J'ai eu la chance, pour la deuxième fois, de vivre le Livre sur la Place "de l'intérieur", après l'avoir fréquenté si longtemps "de l'extérieur" ! 

LSP-12-09-RKDR.jpg

Dans les deux cas, les heures de moindre fréquentation sont bien plus agréables ! Les auteurs sont bien visibles, le bruit est faible, la possibilité de regarder les livres tranquillement se double d'échanges possibles, et souvent intenses.

De la même manière, les heures d'affluence sont pénibles pour tous : brouhaha vertigineux, chaleur moite… Les visiteurs piétinent, s'impatientent et du coup se dirigent directement vers la pointure parisienne qu'ils entendent rencontrer. Les écrivains ne sont pas à la fête non plus, que ce soit les stars qui doivent alors dédicacer à la chaîne, ou les auteurs inconnus qui voient passer devant eux un flot ininterrompu de visages tournés vers ailleurs…

Je remercie très chaleureusement la Librairie Didier qui m'a permis de vivre ces trois jours riches et joyeux, de faire de belles rencontres et de présenter mon roman dans la plus grande manifestation littéraire de la région. 

Je remercie également une lectrice, venue acheter La Bonne Distance le vendredi, et revenue spécialement le dimanche pour me dire qu'elle l'avait adoré. Véronique, je vous adore moi aussi !

CouvLaBonneDistance-300x300_1.jpg